2022年3月 8日

2022年03月08日 (火)ロドルフ ジェフリーヨさん(フランス)

▼ロドルフ ジェフリーヨ    ▼Rodolphe Geffriaud

▼フランス              ▼France

▼シャンパン販売(はんばい)     ▼Vente de champagne

wmrudi1.png

世界中(せかいじゅう)を飛び回って、今は福井に

 

私は福井出身の奥さんと結婚したことで福井に住み始めたんだ。

日本の歴史や侍(さむらい)が好きで、ずっと日本に憧(あこが)れを持っていて、フランスの銀行員(ぎんこういん)をしていたんだ。でも人生(じんせい)は一度きりだと思って、仕事を辞(や)めて奥さんと福井に移り住んだよ。約20年前、2003年のことだった。その当時、全く日本語は話せなかったけど、すぐに習得(しゅうとく)できるだろうと思っていた。でも当時は今より外国人が働く場所も少なくて、その上日本語が話せない外国人には仕事さえ紹介(しょうかい)してもらえなかったよ。少し日本語をなめていたことを反省(はんせい)したよ。

そんな状態(じょうたい)だからしばらく仕事なんてなくて、たまたまレストランでフランス語を教えながらバイトさせてもらったり、知り合いの紹介で越前海岸(えちぜんかいがん)の海産物(かいさんぶつ)の加工(かこう)の仕事をさせてもらったりしていたよ。でも全く言葉が分からなくて、少しずつ日本語を教えてもらったり、スクールに通ったりしたよ。今くらい話せるようになるまでに2年もかかったけどね。

福井にきて13年間色んなバイトをしていたけど、一度フランスに帰り、世界中を飛び回ってワインの産地各国のワイナリーとコネクションを作って、ワインのディプロマ、OIV MASTER WINE とWSET 3取ったよ。そして、カンボジアのワイン輸入(ゆにゅう)会社でセールスマネージャーに就(つ)いた。でもそこでも外国人だからコロナ禍が始まってクビになったから、子供たちに会えなくなる前にまた福井に帰ってくることにしたんだ。

またしばらくは仕事もやることもなかったけど、シャンパンを作っている方から日本でうちのシャンパンを広めてくれないかと声がかかったんだ。今はSNSやレストランを通じてシャンパンの普及にも取り組んでいて、販売する会社に勤めているよ。

福井で困ったことはいくつかあるけど、まずはやっぱり日本語が話せなかったことかな。

ただでさえ話せなかったけれど、越前海岸でバイトしていた時は福井弁が全く聞き取れなくて、より難しかったよ。日本語が話せるようになってしばらくしてからバイト先に行った時、結構話せたけど福井弁はやっぱり聞き取れなかったね。方言は難しいよ。

他は雪だね。雪の降らない地域で育ったから、最初の2年は雪が綺麗(きれい)で嬉(うれ)しくてはしゃいでたけれど、3、4年も経つと雪かきが大変だったり、車の運転(うんてん)が難しかったりとても困ったね。雪道は危なくて単独(たんどく)スリップ事故も起こしちゃったよ。

でも困ったことがあっても福井は田舎(いなか)らしくて、みんな優しいし、海も山もきれいで素敵(すてき)。越前海岸をドライブしているよ。

 

 wmrudi2.png

Après avoir couru le monde, me voici à Fukui

J’habite à Fukui car je me suis marié avec ma femme originaire de Fukui.

Passionné d’histoire du Japon et de samouraï, j’étais toujours attiré par le Japon tout en travaillant dans une banque en France. Mais je me suis dit qu’on n’a qu’une vie et j’ai quitté mon travail pour vivre à Fukui avec ma femme. C’était il y a une vingtaine d’années, en 2003. A ce moment-là, je ne parlais pas du tout le japonais mais je croyais que j’arriverais vite à le maîtriser. Mais à cette époque où il y avait moins d’emplois ouverts aux étrangers qu’aujourd’hui, un étranger ne parlant pas japonais comme moi n’a même pas pu avoir une proposition de travail. J’ai regretté d’avoir négligé un peu trop la langue japonaise.

C’est ainsi que je restais sans emploi pendant certain temps mais j’ai eu la chance de faire un job dans un restaurant en donnant des cours de français ou de travailler pour la transformation des fruits de mer à la côte d’Echizen grâce à la présentation par un de mes connaissances. Mais je ne comprenais pas du tout le japonais. Je l’ai appris de petit à petit et j’ai pris des cours à une école aussi. Pourtant il m’a fallu 2 ans pour parvenir à le parler comme aujourd’hui.

Après avoir fait différents petits boulots pendant 13 ans depuis ma venue à Fukui, je suis une fois retourné en Franceet fait un tour du monde pour nouer des relations avec des vignobles de chaque pays producteur de vin et obtenir les diplômes du vin, OIV MASTER WINE et WEST3. Ensuite j’ai occupé un poste de directeur de ventes dans une société d’importation des vins en Cambodge. Mais en étant étranger là-bas aussi, j’ai été viré au commencement de la crise du Covid 19. Je me suis donc décidé à retourner à Fukui avant que les retrouvailles avec mes enfants ne deviennent impossibles.

Après avoir passé un certain temps encore une fois sans travail ni quelque chose à faire, un producteur de champagne m’a demandé de faire la promotion de ses champagnes au Japon. Aujourd’hui, je suis employé dans une société qui vend du champagne et je travaille aussi à promouvoir le champagne à travers les réseaux sociaux et les restaurants.

J’ai rencontré plusieurs difficultés à Fukui mais la premiére c’est sans doute mon incapacité de parler japonais. Quand je travaillais à la côte d’Echizen, c’était encore plus difficile parce que pour moi qui avais déjà du mal à parler le japonais, le dialecte de Fukui était complètement incompréhensible. Quand je suis allé à mon lieu de job quelque temps après être arrivé à parler japonais, j’ai pu parlé assez bien mais le dialecte de Fukui était toujours incompréhensible pour moi. En effet le dialect est difficile.

Une autre difficulté, c’est la neige. Comme j’ai grandi dans une région où il ne neige pas, pendant les 2 premières années j’étais ravi et excité de voir la belle neige mais au bout de 3 ou 4 ans la neige m’a beaucoup embêté avec le déneigement pénible et la difficulté de couduire une voiture. C’est dangereux de conduire sur une route enneigée et j’ai eu un accident de voiture tout seul dû au dérapage.

Malgré ces difficultés, Fukui est merveilleux. Ici il y a du charme de la campagne, tout le monde est gentil et la mer et les montagne sont belles. Je me promène en voiture le long de la côte d’Echizen.

 

 

 

 

 

 

投稿者:ハロー!ネイバーズ | 投稿時間:18:00

ページの一番上へ▲